Diégèse  mercredi 25 août 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3890 jours et son auteur est en vie depuis 18343 jours (13 x 17 x 83 jours)
2010

ce qui représente 21,2070% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 8 décembre 1979
"Le sursis c'est toujours un temps en trop et c'est donc un temps de l'ennui..."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens qu'il existe donc des manières et des manières anciennes, même des manières antiques de mesurer le temps long et que très tôt l'homme civilisé a inventé, par le calcul, le temps des astres et qu'il a ainsi pu nommer le saros pour prédire les éclipses, qui correspond à 223 lunaisons soit 6585,32 jours. Ainsi, reste-t-il 2695 jours pour que ce travail atteigne la durée d'un saros. Si je mesure le temps qui a passé entre le début de ce travail et le 2695ème jour, je trouve qu'il s'agissait du vendredi 18 mai 2007. C'était hier. Je n'écris donc pas depuis longtemps.
Je calcule ensuite que ce travail aura la durée d'un saros le 3 janvier 2018 et ce sera un jeudi. Jusqu'alors, ce sera peut-être un sursis. J'aurai 21038 jours.
Si, comme le dit Barthes, le temps du sursis est "un temps de l'ennui", c'est donc un temps de l'ennui parmi d'autres temps, mais qui diffère du temps de l'attente car Fragments d'un discours amoureux enseigne que l'attente, ce n'est pas l'ennui. Le sursis est un temps où l'on n'attend pas, où l'on n'attend plus. C'est en fait le temps opposé au temps de l'amour, au temps de l'amoureux qui lui n'est jamais dans l'ennui et toujours dans l'attente, jamais dans le sursis et par là-même dans le temps du "toujours", éternité de l'amour, éternité de la fiction et du fantasme.
C'est à ce moment là que j'ai pu sentir que j'avais renoncé. Je n'attendais plus. Je n'espérais plus ni ne craignais davantage la fin de ce voyage, ta maison dans les phares, cette vie sans ton amour.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais je n'ai même pas le moyen de connaître si tu existes vraiment et je ne peux même pas être certain que mon oubli n'était pas seulement l'oubli d'une chimère. Cela fait presque un demi saros que nous nous préparons à exister.
... il convient d'exclure la métaphore, de définitivement exclure la métaphore, odieuse...
... souvent c'est le souvenir d'un jugement antérieurement formé qui revient... Saros : mot d'origine assyro babylonienne. ... le chauffeur écoute la chanson arabe que j'écoute quand je veux pleurer. Je n'ai plus de nouvelles de toi... Je ne sais pas pourquoi le désir joue.