Diégèse  mercredi 8 décembre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3995 jours (5 x 17 x 47 jours)
et son auteur est en vie depuis 18448 jours (24 x 1153 jours)
2010

ce qui représente 21,6555% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 12 janvier 1980
"C'est ça un roman, c'est un mensonge qui fait de la mousse."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens qu'il n'y a rien de sérieux dans l'écriture. C'est d'abord un jeu et l'écrivain qui prétend le contraire ment ou se trompe ou fait autre chose qu'écrire. Alors, comme l'auteur joue, les personnages jouent aussi et c'est ainsi que naissent les drames et les comédies.
"C'est ça un roman, c'est un mensonge qui fait de la mousse." dit Barthes. Qu'est-ce que la mousse ? De l'air, d'abord de l'air emprisonné par une matière subtile et infiniment précaire. Ce serait donc cela, écrire un roman : trouver ce moyen de construire une structure complexe mais fragile, une structure implacable dans son détail mais aléatoire dans sa forme finale. Ce soir tu pencheras soudain la tête, comme dans une chute, comme dans le chaos.







2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il aura même renoncé à mesurer l'uniformisation du monde. Si je n'ai plus de mémoire, je peux essayer le rêve.
Les personnages jouent avec l'auteur et ils jouent avec moi aussi, qui ne suis pas que leur auteur, qui ai une vie en dehors de cette vie d'auteur comme les personnages ont une vie peut-être en dehors de leur vie de personnage.


... et pourtant je riais. J'ai attendu le soir, misérable... ... j'ai commencé à remuer les souvenirs mais je me suis vite aperçu que je faisais semblant...