Diégèse  vendredi 17 décembre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 4004 jours et son auteur est en vie depuis 18457 jours (18457 = nombre premier)
2010

ce qui représente 21,6937% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 12 janvier 1980
"Chaque forme, qu'elle soit livre ou album, a son enjeu."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Parfois, je ne retiens qu'un seul mot qui masque tous les autres. Aujourd'hui, il s'agit du mot "vacillement".
Quand il s'agit de l'enjeu de la forme de l'œuvre, il s'agit d'un enjeu interne à l'œuvre et non d'un enjeu qui concernerait l'auteur ou le lecteur. Il s'agit pour l'œuvre de rejoindre sa propre nécessité et c'est cela l'enjeu, son enjeu.
Ce soir à la lumière morte, ton vacillement soudain.











2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et c'est alors que je me souviens... Nous sommes une variation à l'infini.
Ce n'est pas une fiction.


... je me réfugie dans un bungalow et je lis. La période toute proche des fêtes ne disait rien de juste. J'ai oublié ton regard, sa force et ses vacillements.