Diégèse  mardi 9 février 2010 Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3693 jours et son auteur est en vie depuis 18146 jours (2 x 43 x 211 jours)
2010

ce qui représente 20,3516% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 9 décembre 1978
"Écrire a besoin de clandestinité."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens qu'il n'y a pas de permanence du souvenir, qu'il n'y a pas de permanence du souvenir de l'amour mais qu'il y a permanence du souvenir de l'idée de l'amour et que cette idée et cette permanence viennent et reviennent de l'adolescence. C'est aussi de l'adolescence que vient ce souci de l'écriture, ce souci d'écrire, ce souci de devoir écrire et ainsi, le souci de l'écriture et le souci de l'amour sont contigus, sont, en permanence contigus. Je retiens de Barthes qu'écrire a besoin de clandestinité car c'est la clandestinité qui donne la vacance nécessaire à l'écriture et cette clandestinité ne s'exerce bien, ne s'exerce vraiment bien, que dans la solitude. Rompant ainsi avec la solitude complète des jours derniers, l'écriture se distend, se recroqueville, se détache comme le peintre, sur le motif, regarde ailleurs, comme l'oiseau qui s'envole au moindre bruit de celui qui, de loin, le regarde. Je reviens vers le paysage. Si je ne peux vraiment me souvenir de toi, je dois pouvoir me souvenir mieux du paysage. Il est plus disponible à l'imagination. Mais je ne vois que des ombres vertes sur d'autres ombres vertes. Mais je ne vois que des pierres calcaires sur d'autres pierres calcaires et je ne vois ces pierres que pour le gris des pierres.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
L'adolescence avait laissé place au vide. Tu dois t'accrocher à cette perception, à cette première perception.
Il s'agit là, cependant, il s'agit là de témoigner autrement, il s'agit là de témoigner doucement, il s'agit d'écrire, il s'agit de lire, il s'agit de repérer, de bien repérer les aspérités tendres de l'écriture.



Il y a longtemps que je n'ai pas rêvé de toi.