Diégèse  samedi 27 février 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3711 jours et son auteur est en vie depuis 18164 jours (22 x 19 x 239 jours)
2010

ce qui représente 20,4305% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain


Roland Barthes - Collège de France - séance du 6 janvier 1979
"C'est un acte minimal d'énonciation, c'est une forme ultra brève,
une sorte d'atome de phrase, qui note, c'est à dire qui marque, qui cerne..."

"J'ai beau plonger mon âme et mes regards funèbres
Dans ce vaste néant et ces longues ténèbres
J'y rencontre partout un état sans douleur
Qui n'élève à mon front ni trouble ni terreur

Car puisque l'on ne reste après ce grand passage
Que le songe léger d'une légère image
Et que le coup fatal ne fait ni mal ni bien
Vivant parce qu'on est
Mort parce qu'on n'est rien
Pourquoi perdre à regret la lumière reçue
Qu'on ne peut regretter
après qu'elle est perdue"
Hercule Savinien de Cyrano, dit Cyrano de Bergerac (1619-1655)
La Mort d'Agrippine (1654)
lu par Raphaël Enthoven - Les Nouveaux chemins de la connaissance
France Culture - 1er octobre 2009

Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens que les saisons reviennent aux mêmes saisons, que les mêmes saisons reviennent chaque saison, mais je retiens surtout qu'avant que les saisons ne reviennent, il y a dans l'air, dans le temps qu'il fait, dans les grains de lumière, l'annonce d'une saison nouvelle, l'annonce de la nouvelle saison.
"Que le songe léger d'une légère image", c'est ce que je retiens, c'est tout ce que je retiens, c'est tout ce que je pourrais retenir, l'élégance de ce vers, la parfaite élégance de ce vers de Cyrano, dont j'ignorais tout, du vers et de son auteur, et que je retiens désormais, comme un vers qui, à l'instar du haïku selon Barthes, est une sorte d'atome de phrase.
Et ce serait passé. Ce serait fini, ce mouvement, à peine, ta caresse à ma caresse. Et ce serait fini, ton souffle, à peine, à mon souffle, doucement.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je ne garde que quelques images claires, distinctes de tout paysage et sur ces images, il y a ta peau.
27 février 2007
Ce n'est donc pas une parole utilitaire, une parole utilisée.


Tout est fermé maintenant. Je pense avec tendresse à ton corps et je ne ressens plus aucun désir pour toi. Je vais m'endormir en pensant à tes lèvres et à ta voix...