Diégèse  lundi 4 janvier 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3657 jours et son auteur est en vie depuis 18110 jours (2 x 5 x 1811 jours)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 2 décembre 1978

"Car le milieu de ma vie, quel que soit l’accident,

ce n’est rien d’autre que ce moment où on découvre la mort comme réelle".



Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait...
...puis ce que j'écris.
Je retiens la douleur. "Un puissant séisme de magnitude 7,2 a eu lieu, lundi 4 janvier tôt dans la matinée, au large des îles Salomon, dans le sud-ouest du Pacifique, a annoncé l'Institut géophysique américain. Le tremblement de terre est survenu en mer à 30 km de profondeur, à une centaine de kilomètres de la ville de Gizo. Une première secousse avait frappé la région une heure auparavant à 143 km au sud-sud-est de Gizo, deuxième ville de l'archipel des îles Salomon avec 6 000 habitants. Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée par le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique." LEMONDE.fr avec AFP
C'est ainsi que l'information contenue dans la dépêche ci dessus est entièrement contenue dans sa dernière phrase, car il s'agit bien, non pas de dire qu'il n'y a pas eu de tsunami, ni même d'alerte au tsunami, mais bien de rappeler qu'il y a cinq ans, il y a eu Le tsunami. Le tsunami revient à la mémoire par le simple fait qu'il pourrait revenir à n'importe quel instant.
Iles Salomon Alors, dans le parc de cette ville du Sud où rien n'indique les marques des tempêtes passées, où rien ne protège des tempêtes à venir, je pense à toi, je pense à toi comme séisme, je pense à toi avec joie et avec douleur, et avec joie encore, dans ce va-et-vient de la mémoire triste. Je pense à toi comme on prie pour la douleur du monde et qu'y a-t-il de plus certain que la douleur du monde ? Je pense à la certitude de ton existence et à la certitude de ta perte.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais qu'y a-t-il cependant de plus certain que la douleur du monde ?
La scène est désormais silencieuse et obscure.


Je préfère mes passages sombres, désolés.
Sa disparition ferme la vue de la vie.