Diégèse  mercredi 13 janvier 2010 Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3666 jours et son auteur est en vie depuis 18119 jours (18119 = nombre premier)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 2 décembre 1978
"Seul celui qui a réussi à écrire peut témoigner du vouloir-écrire, par définition.
Dire qu'on veut écrire, voilà en fait la matière même de l'écriture."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait...
...puis ce que j'écris.
Je retiens de Barthes et je retiens de ma pratique, de ma propre pratique d'écriture, que je dois cesser de me tourmenter, que je dois cesser de me demander si je dois ou non raconter cette histoire et si tu vas venir ou non dans l'histoire que je vais raconter, dans tous les cas, par tous les temps, quelles que soient les circonstances et quelle que soit la marche du monde. Cette année, c'est donc sous la forme d'un tremblement de terre que la catastrophe de tournant d'année s'est manifestée, d'un tremblement de terre à Haïti. Les récits qui sont faits de la catastrophe sont normalisés et catégorisés par focalisations successives. Il y a le récit de la croûte terrestre qui frémit. Il y a le récit de la géopolitique qui dépêche des secours. Il y a le récit des infrastructures dévastées. Puis on arrive au récit de l'humain, qui a perdu, qui a souvent tout perdu et ce récit-là n'est jamais traité par les médias que comme une anecdote, propre à la compassion, mais comme une anecdote.
Les tremblements de terre ont souvent été matière à philosophie plus que matière à littérature. C'est un sujet trop difficile.
Les séismes d'intensité supérieure à 5 les 50 dernières années Alors, pour écrire ce récit-là, le seul récit qui puisse, par moi, être écrit, je dois m'éloigner de la scène, je dois m'éloigner de l'image de la scène que je parviens pourtant à peine à former, ta rencontre, la rencontre avec toi, sans cesse jouée et rejouée et pourtant jamais décrite et pourtant jamais écrite. Je dois "prendre du champ". Mais jusqu'où dois-je prolonger cet éloignement ?

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Vers un souvenir toujours plus inaccessible. Je peux raconter que je ne sais rien raconter. Quand est-ce que ça va commencer, le texte, que ça va commencer vraiment ? C'est trop difficile de penser aux pauvres un par un.

Avant qu'ils ne me déclarent bien fou, inoffensif, écrivain. Je n'entendrais encore que la sécheresse de ta voix. Le temps pourrait changer