Diégèse  mercredi 21 juillet 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3855 jours et son auteur est en vie depuis 18308 jours (22 x 23 x 199 jours)
2010

ce qui représente 21,0564% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 8 décembre 1979
"Le mot "texte" veut dire simplement que le genre est irrepérable
et que nous sommes dans l'écrire comme tendance et non plus
dans l'écrire pourvu d'un objet."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens que la fiction écrite ne se construit pas à partir du réel mais à partir d'une fiction, d'une autre fiction qui n'est pas encore écrite. Ainsi, ce paysage, ces collines, avant même d'être un souvenir potentiel, sont une fiction que je choisis, parmi toutes les fictions potentielles, de voir ou de ne pas voir, de voir comme ceci ou de voir comme cela, que je choisis d'écrire ou de ne pas écrire, quand je peux.
En 1979, il n'existait pour réaliser "l'écrire comme tendance" que le carnet de note et la notatio telle que la définissait Barthes. L'internet est arrivé et "l'écrire comme tendance", publié mais détaché des contraintes éditoriales de la publication, pouvait se déployer. Cependant, les marchands, classificateurs et captateurs, ont inventé un genre et un objet : le blog. C'est pourquoi je refuse à cette écriture, l'écriture d'ici, le nom de blog, car ce serait accepter de sortir de la tendance pour revenir vers l'objet et donc, de sortir de l'écrire et du désir d'écrire.
Je vais dormir maintenant et je vais oublier cette nuit ton message et je me réveillerai dans le rêve. Je resterai dans ce rêve où tu ne me voyais plus, où tu ne me parlais plus. Je serai dans le rêve de ton souvenir parfait.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il ne s'est rien passé sans doute, si ce n'est la capacité de l'homme à construire des fictions jusque sur des lagunes imprécises et fragiles. Ton histoire est comme un rêve.
Tu veux encore que je te raconte une histoire, une histoire dont tu ne comprendrais pas l'intrigue, dont tu n'aurais pas besoin de comprendre l'intrigue. Il faudrait garder en mémoire le nom de tous les morts.

... ton rire à faire se retourner les gondoliers. ... l'angoisse, un peu de vin blanc qui ne fait rien, les corps qui s'ignorent soudain... ... nous allions lentement et je ne pouvais pas voir son regard.