Diégèse  samedi 5 juin 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3809 jours et son auteur est en vie depuis 18262 jours (2 x 23 x 397 jours)
2010

ce qui représente 20,8575% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 1er décembre 1979
"C'est à dire que, de, écrire telle chose, on est passé,
historiquement, à un certain moment, à écrire tout court."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Au bout du souvenir, dans ce fin fond, il y a le souvenir encore qui pourrait recommencer et s'affaler sur la vie, pesamment.
Mais écrire tout court, même pas un texte mais la suite discontinue de moments, est-ce encore écrire ? Est-ce pourtant écrire ?
La fenêtre reprend mon regard et les imperfections du verre disposent dans la rue quelques grains sombres qui font le hasard.








2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est aussi qu'un souvenir agréable n'est pas vraiment un souvenir. C'est un voyage. ce n'est pas seulement un parcours...
J'ai utilisé toutes vos larmes et je reste triste dans les rues de la ville.

Lorsque les cornes eurent embrassé les trois-quarts de la circonférence de la lune, elles commencèrent à marcher plus rapidement au devant l'une de l'autre... Je te parle parfois le soir un peu tard, trop tard pour dire la vérité, te donner des nouvelles de la vie et du sens que je cherche à peine, dans les interstices qui me sont laissés.
Il faudrait un jour arrêter d'avoir des projets pour réaliser un texte.