Diégèse  dimanche 27 juin 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3831 jours et son auteur est en vie depuis 18284 jours (22 x 7 x 653 jours)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 1er décembre 1979
"L'effort qui consiste à saisir ce qui en moi est différent de moi."


Ce que je retiens... (des années précédentes)...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait......puis ce que j'écris.
Je pourrais aborder le sujet de la biographie, celui des éléments ou des traces biographiques dans l'écriture et leur place et leur rôle et leur motivation. Je ne le ferai cependant pas. Par pudeur. Par lassitude. Et puis parce que c'est évident. D'où viendrait cette écriture si elle ne venait pas de ma vie. Alors, l'écriture non biographique garde des traces, au moins des traces de la vie. Fallait-il l'écrire pour le préciser ?
"Ce qui en moi est différent de moi" dit Barthes. La proposition peut se lire et s'entendre dans les deux sens. Je suis, dans la vie, différent de cette écriture et le chemin, ce n'est pas que l'écriture ressemble de plus en plus à ma vie mais bien que ma vie rejoigne l'écriture, dans le désir et dans le désir du désir.
C'est le silence maintenant. La nuit pourrait revenir qu'elle ne me surprendrait pas. Ton éclipse dure et j'entends abasourdi les astres de ton souffle revenir à la lumière, me redonner la vie.





2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Ces quelques semaines, allant dans les mots, perpétrant un voyage langagier piqueté d'absence de souvenirs et de souvenirs, je n'ai rien dit de la solitude. C'est ainsi votre état de personnages.
J'ai toute la palette des sentiments à ma disposition.


... reconnaissant à peine les mots, inventant le sens de phrases imaginaires. ... avec toi, qui serais près de moi, à côté, parlant, bougeant et me donnant un sourire, comme ces sourires d'amour dans les scènes de cinéma, lorsque l'on se rappelle des amours terminées. ... charme des minarets et des dômes dans le couchant.