Diégèse  samedi 20 mars 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3732 jours et son auteur est en vie depuis 18185 jours (5 x 3637 jours)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 20 janvier 1979
Citation d'une lettre de Proust à Halévy : "C'est à la cime du particulier,
qu'éclot le général" La cime du particulier...
Eh bien cela aussi, ce pourrait être l'emblème du haïku."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens que le poids et la peine des années précédentes sont une posture littéraire et qu'en cela le poids et la peine sont des jeux de comédien, qui font que le narrateur est dans le jeu, acteur du jeu narratif, acteur du drame, dans le temps et dans les temps.
Un premier ministre annonce la mort d'un policier vivant. Des caméras de surveillance transforment de gentils pompiers catalans en terroristes basques. Quand le réel, ne veut pas, il ne veut pas, et ces jours-ci, le réel ne veut pas, ne veut plus, n'en veut plus, n'en peut plus.
Je me souviens de toi. J'oublie le grondement du monde. J'oublie ce cœur qui bat, la palpitation de ton ombre. J'oublie le poème, tout à la poésie du monde.





2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Tu reviens car tu es mon seul accident et tu es ma seule peine. Mais c'est une fiction. le printemps est tout autant une fiction que notre voyage, que les rôles que nous jouons.
J'ai des sentiments, des coups de cœur, des élans mais cela n'a rien à voir avec jouer la comédie, avec le fait d'être comédien.




Que s'est-il passé déjà sur la crête de la colline si proche toujours du souvenir qui affleure ?