Diégèse  lundi 29 mars 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3741 jours et son auteur est en vie depuis 18194 jours (2 x 11 x 827 jours)
2010

ce qui représente 20,5617% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 27 janvier 1979
"La poésie, je dirais, devrait faire partie des droits de l'homme."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Et le printemps pour quoi faire ? Quand le temps qui passe et le temps qu'il fait s'allient à la métaphore d'un temps nouveau, se pose alors la question de l'usage du temps, puis de l'usage des mots. Puis je reviens au texte, à cette idée insistante du texte, au texte qui est toujours le texte d'avant, au texte qui est toujours pour toi.
"Un ange passe". C'est un silence bref. Et je me prends à penser qu'il s'agit vraiment d'un ange, d'une âme morte et pourtant vivante, d'une errance bénéfique, d'un souffle bienveillant; Puis revient le bruit de la rue.
Mes souvenirs me quittent. Ils rejoignent ton enfance maléfique. Mes souvenirs s'ébrouent dans la nuit, ils s'éloignent. Au réveil, la nuit s'étend.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je savais le faire, avant et de cette fiction possible, il ne reste qu'un seul mot : avant. Il faudrait un événement, un événement non daté.
Qu'est-ce qu'il y aurait dans l'actualité de suffisamment neutre, de suffisamment non daté pour pouvoir entrer dans le jeu de la diégèse ? Le besoin d'espérer que le monde peut changer, que le monde peut encore changer, encore une fois, encore une fois révolté.



Tu aurais voulu me voir ailleurs, tu avais besoin de soleil et de vie, de ton corps chauffé sur du sable, de partir sur la mer pour de petites promenades douces.