Diégèse  samedi 13 novembre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3970 jours et son auteur est en vie depuis 18423 jours (32 x 23 x 89 jours)
2010

ce qui représente 21,5492% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 5 janvier 1980
Le livre total de Mallarmé : "Livre fait de vers ou de versets permutables,
la combinatoire variant selon les séances,
et par conséquent, multipliant la dissémination du livre."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait...
...puis ce que j'écris.
La poésie est une psychosomatique. Elle naît de l'esprit puis elle s'incarne dans ce corps qui est le corps aimé, dans ce ciel qui est le ciel aimé, dans l'essoufflement de la vie.
Mallarmé imagine un livre total, qui serait joué sur scène, et dont la combinatoire des vers varierait à chaque séance. Ce que Mallarmé invente, c'est l'hypertexte mais un hypertexte où ce qui fait "lien", c'est le temps.
Je me promène dans le paysage et le paysage modifie le temps et modifie le souvenir que j'ai de toi, à jamais.







2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... la proximité des œuvres, ne laissant aucune place au texte, repose du texte et me repose du souvenir de toi, C'est ton esprit qui oublie mais ton corps se souvient peut-être.
Il s'agit de poésie. Et sur toute la terre, peut se lever la prière.

Je voudrais y revenir sans ton souvenir même. ... puis tu pourrais dormir, te disant que ce n'est vraiment rien, que cela a passé... Tu m'écris, tu me décris...