Diégèse  jeudi 18 novembre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3975 jours et son auteur est en vie depuis 18428 jours (22 x 17 x 271 jours)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 5 janvier 1980
"C'est une sorte d'après-coup de l'œuvre, une sorte de ... un sceau de solennité,
apposé à l'œuvre pour effacer sa gratuité statutaire."(à propos de l'idéologie)


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens que les personnages sortent parfois et c'est assez soudain de retenir cela. Retenir davantage des années précédentes, ce serait retenir trop de froid. Ce serait retenir trop de peine. Je laisse aux personnages le paysage vide.
Si le livre, et par le livre "l'écrivailleur" de livres, a pris cette solennité grave qui fait le visage des critiques littéraires et des professeurs de Lettres, ce n'est pas seulement parce qu'il est le Livre qui contient la parole de Dieu. Ce n'est pas seulement parce qu'il est ce avec quoi on alourdit les enfants quand ils vont à l'école pour éviter qu'ils ne s'envolent. Ce n'est pas seulement parce qu'il est le recueil des lois et la métaphore du jugement. Ce n'est pas seulement parce qu'il tapisse les murs des bourgeois. Ce n'est pas seulement parce qu'il est dans sa production et dans sa diffusion un marqueur social. Si le livre est devenu solennel c'est parce qu'il conserve, malgré tout cela, une part du mystère de l'être.
Je range le paysage et la route en serpentin, que je noue puis dénoue, sans penser à tes mains.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et me souviendrais-je aussi du nom des arbres et des fleurs ? Je ne me suis pas réveillé.
Ils redécouvrent la nouveauté, l'audace d'être des personnages en extérieur, des personnages qui sortent, des personnages du dehors.
Je vais doucement vers la fin du paragraphe, comme un nuage un peu gris.
Je ne suis jamais là pour des promenades communes. ... il est difficile de distinguer ce qui fait quoi et comment cela va avec quoi. ... je t'imagine marchant dans d'autres villes, à deux pas peut-être, et rire et sourire à cet amour perdu encore.