Diégèse  mercredi 6 octobre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3932 jours et son auteur est en vie depuis 18385 jours (5 x 3677 jours)
2010

ce qui représente 21,3870% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 15 décembre 1979
"Il me faut me monumentaliser entièrement."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Si j'écris que je pense à toi, je mens, car quand j'écris, ce n'est pas à toi que je pense mais bien au fait de penser à toi et de l'écrire. L'écriture de la nostalgie amoureuse, par définition, est toujours extradiégétique.
Je retiens qu'écrire, c'est figer, c'est calcifier, c'est pétrifier et que parfois, dans le meilleur des cas, il est possible de parvenir à une certaine cristallisation. Ce serait quoi, selon Barthes, "se monumentaliser entièrement", ce serait écrire jusqu'à ce qu'il ne reste rien de soi, qu'il y ait aucun reste, que tout devienne œuvre, que tout devienne l'œuvre, sans répit. Quelques artistes y parviennent. Roman Opalka est entièrement monumentalisé et certainement Andy Warhol, Mick Jagger aussi Parmi les écrivains, ceux qui sont entièrement monumentalisés sont souvent ceux qui ont "mal fini". Rimbaud... Après ce que Barthes nomme son "sabordage" il ne reste rien de Rimbaud que son œuvre comme monument qui l'enserre définitivement sans lui laisser même la place d'un personnage. Artaud est monumentalisé entièrement. Il y en a beaucoup d'autres parmi les anciens ou les contemporains. Et puis il y a ceux qui échouent dans cette monumentalisation. Et puis il y a tous ceux qui échouent et qui écrivent des livres.
Et si je me rappelle la route turque, je me rappelle que j'ai compris alors ce que peut être parfois, au début de l'automne, l'ocre dans un paysage, qui n'est aucune autre couleur, qui est cet ocre qui invente l'ocre.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Si l'écriture est une mystique, la politique de l'écriture, c'est le format, le format d'édition. Je voudrais me souvenir et je voudrais aussi que cela soit agréable...
Ce n'est pas le rôle que je joue. Mais si ça ne marche pas,  peut-être que ça ne marchera jamais plus. Et quoique les perceptions des sens ne dépendent pas de ma volonté, je n'estimais pas devoir conclure pour autant qu'elles procédaient de choses différentes de moi, parce qu'il y a peut-être en moi-même une faculté, bien qu'elle ne me soit pas encore connue, pour les produire.
Je repars demain, je crois... Je pense à toi et je te reconnais encore dans les rues, je pense à tes yeux, qui doivent connaître aussi les rides maintenant, gentiment, avec plus de douceur qu'auparavant. ... lorsqu'on vient, la nuit, du boulevard.