Diégèse  dimanche 10 octobre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3936 jours et son auteur est en vie depuis 18389 jours (7 x 37 x 71 jours)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 15 décembre 1979
"... des civilisations idylliques, c'est à dire soit absolument aristocratiques,
soit absolument ascétiques."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Il est assez banal de considérer que dans la fiction, les lieux sont aussi des personnages. Sans aucun doute, le personnage de fiction le plus célèbre serait ainsi Venise. Car les lieux comme personnages sont en cela différents des personnages qui ne sont pas des lieux, que plusieurs écrivains peuvent, sans plagia,utiliser les mêmes lieux, y faisant déambuler chacun leurs spectres.
Quelle serait donc, avec Barthes, cette "civilisation idyllique", "absolument aristocratique" ou "absolument ascétique" ? Je crois que Barthes pense au Japon, mais il s'agit alors de "son" Japon, celui de l'Empire des signes, tout à la fois aristocratique et ascétique, le lieu fantasmatique du dépaysement de la jouissance.
Et si je retourne à Venise, je penserai à toi qui ne connais pas Venise. Et si je retourne à Tokyo, je penserai à toi qui n'aimes pas Tokyo. Et si je ne fais rien de tout cela, je penserai à toi.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Tu m'as avoué un jour que tu pensais aussi que j'étais un personnage dont tu ignorais l'auteur. Je marche dans les rues de la ville orientale...
Et le temps passe aussi pour les personnages.
Est-ce que je peux exister distinctement de mon corps ?
Je ne reconnais plus rien d'Istanbul sans éclipse.
Je suis encore ainsi dans l'archéologie de l'amour pour toi.