Diégèse  lundi 18 octobre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3944 jours et son auteur est en vie depuis 18397 jours (18397 = nombre premier)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 15 décembre 1979
"Écrire est un acte de faire-valoir, et ce faire-valoir bien sûr est miné
sans cesse par le doute qui porte sur l'œuvre contingente,
mais ce faire valoir n'est jamais discuté."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Il est certain, et c'est même évident, que tous les fragments ne se valent pas, quelle que soit la pige que l'on prenne pour en mesurer la valeur. De la même façon qu'il y a des moments creux, des instants vides, il y a des bouts de texte creux, des bouts de texte vides. Parfois, ce sont ceux-là que je préfère, dans leur modestie de petits bouts de textes vides.
Si, avec Barthes, "écrire est un faire valoir miné sans cesse par le doute", qu'est-ce que je ferais, en écrivant, ainsi valoir ? Parfois, quand c'est réussi, je parviens, de façon très fugace, je crois, à faire valoir le doute, assez justement.
Et j'écris pour toi quelques mots et faisant cela, je le sais, je n'écris rien. Et j'écris pour toi quelques phrases qui, posées là, ne te racontent rien. Et je n'écris pour toi pas de livres qui, je le sais, ne pourraient rien te dire.









2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Se souvenir serait ainsi toujours se souvenir de la mort. Qu'est-ce que nous pouvons faire alors ?
Le texte a des moments vides. L'arrogance des déclarations rivalise avec l'arrogance des commentaires, et l'on ne sait plus que faire, et l'on ne sait plus que lire. Il s'agit tout aussi bien de l'irréductibilité des choses corporelles à la raison...
Il y a des étapes sans grand intérêt... Il faut porter les paniers, choisir encore quelques fleurs, pour que cela ressemble à une publicité, à une vie d'occident, qui ressemble à l'avant guerre, aux films français... Il a fait jour toute la journée.