Diégèse  jeudi 21 octobre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3947 jours et son auteur est en vie depuis 18400 jours (25 x 52 x 23 jours)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 15 décembre 1979
"Écrire n'est pas sage, en ceci que s'est se remettre entièrement
et complètement au regard ou à la lecture - c'est la même chose - de l'autre."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Il y a les personnages er il y a les héros, qui sont des personnages particuliers. Le héros n'est pas nécessairement un personnage qui accomplit des actions héroïques. Le héros est un personnage qui peut entrer avec le lecteur dans un processus d'identification. Ainsi, un personnage triste peut devenir le héros d'un lecteur triste. C'est ainsi que le personnage amoureux est devenu le héros universel.
Je ne suis donc pas sage, puisque j'écris. Je ne suis pas sage du tout, puisque je donne à lire autrement que dans le secret bourgeois du livre et que je pousse l'insanité à n'écrire ni une chronique - encore appelée "blog" - ni un essai, ni un roman, ni un poème... Je ne suis ainsi pas sage, pas sage du tout, et je redouble la folié d'écrire, la manie d'écrire, je la mets au carré.
Et puis je m'endors et dans le sommeil je trouve les éléments épars du désir. Et dans le sommeil, je ne te retrouve pas.










2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il ne s'agit pas d'un grand amour, d'un fabuleux amour, mais d'un amour persistant, qui serait donc un amour véritable. Les personnages peuvent eux aussi ressentir la douleur...
Ce n'est même pas nouveau.
Par la nature, en effet, envisagée en général, je n'entends maintenant rien d'autre que Dieu même... (Descartes)
Est-ce que toutes les âmes de tous les héros grecs se réveillent encore à nos évocations et apprenons-nous encore à leurs drames un peu de vie plus haute, un peu de vie ?
... j'ai pensé à ta bouche qui me dit aussi des mots et de la tendresse...