Diégèse  vendredi 22 octobre 2010
Le texte en continu

ce travail est commencé depuis 3948 jours et son auteur est en vie depuis 18401 jours (18401 = nombre premier)
2010




hier
L'atelier du texte demain

Roland Barthes - Collège de France - séance du 15 décembre 1979
"Alors il y a trois choses si vous voulez, il y a d'une part le récit d'un amour,
récit romanesque d'un amour, le poème et puis l'analyse rhétorique du poème."


Ce que je retiens... (des années précédentes) ...et ce que j'ai lu, vu ou entendu... et ce que ça fait... ...puis ce que j'écris.
Je retiens que dans la fiction du souvenir, la promenade, la promenade en solitude jouxte le sentiment amoureux, la déception du sentiment amoureux. Le lien, c'est le paysage.
Je retiens que la structure en trois colonnes de diégèse, cette année et aussi en 2006, ce protocole d'écriture qui produit simultanément ses références intimes, ses références externes et ce qui pourrait sembler un texte, ce protocole peut être parrainé par Dante et sa Béatrice. Je considère que c'est un bon parrainage.
Et puis je m'endors et dans le sommeil je trouve les éléments épars du voyage. Et dans ce voyage, parfois, j'entends encore ta voix.








2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je suis parti sans toi et je suis sur le chemin du retour sans toi. Le corps se méprend mais nous avons cependant un corps, que nous promenons ainsi, avec ses joies, rares, et ses douleurs.

Que je crie ou que je ne crie pas n'y change rien.

Le soir, je retrouve d'autres cirques et d'autres danses bachiques. ... et ton nom et le mien et toutes ces attentes, les mots échangés comme une fausse monnaie, la tendresse folle et puis rien... ... comme dans une métaphore d'histoire d'amour.