Diégèse  mardi 2 août 2011



ce travail est commencé depuis 4232 jours et son auteur est en vie depuis 18685 jours (5 x 37 x 101 jours)
2011

ce qui représente 22,6492% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




La faiblesse est le seul défaut que l'on ne saurait corriger.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Noëmie
J'ai souvent une chanson dans la tête, venue d'un temps plus ancien, quand les portes de la vie semblaient ouvertes sur d'autres étés amoureux et déliés. Je la chante doucement. Il m'arrive même d'en pleurer.




Il n'est pas facile de déterminer à qui s'adresse ce film qui présente quatre jeune femmes, qui ne sont plus vraiment de pré-adolescentes qui improvisent une sorte de concours de sonneries de téléphone mobile. Pourtant, toutes les sonneries entendues dans le film sont des sonneries d'origine de modèles courants qui ne présentent aucune forme d'originalité. Ce détail suffit à rompre la vraisemblance de ce micro-récit. On ne voit plus alors que le mépris de l'annonceur pour cette jeunesse présentée comme futile, mépris assorti d'un machisme de bon aloi qui fait que des quatre jeunes femmes, celle qui a le plus une tête à claques, est bien sûr la blonde.

Que peut en conclure le spectateur ? Que le Futuroscope s'adresse aux jeunes filles sages qui s'ennuient avec leurs copines pétasses, voire à des demoiselles de la Légion d'honneur sans téléphone mobile, et qui ne passent pas des heures au café à faire des niaiseries ? Pas certain cependant que cela puisse doper sa fréquentation.

Mais il y a autre chose. L'objet du fantasme attendu de quatre jeunes filles dans un café, c'est "le garçon". Il n'y en a aucun ici. On peut donc légitimement penser qu'il est remplacé par le téléphone mobile. Celle dont les autres se moquent, qui a les cheveux lisses et un air de vierge revêche, est celle qui a le téléphone le plus épais, mais sur vibreur.

Et alors ?

Alors rien.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... et je verrai bien si cela fait dans ma tête de la musique. Mais je ne sais pas pourquoi je fais cela.


Encore une fois, donc, qui dit la clarté de son esprit, qui d'autre que sa conscience qui parle et que l'on ne connaît point ?
Dans la nuit revenue, seul... ... ce soir, désolé.









2010









L'été est aussi la saison du désir de retraite solitaire...