Diégèse  mardi 9 août 2011



ce travail est commencé depuis 4239 jours et son auteur est en vie depuis 18692 jours (22 x 4673 jours)
2011

ce qui représente 22,6782% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




On est d'ordinaire plus médisant par vanité que par malice.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
J'aurais voulu écrire et je n'écris pas, je n'ai pas écrit et je n'écrirai pas, à tous les temps et à tous les modes, comme l'exercice grammatical de la déception.




Peu importe de déterminer quel film ou quelle série américaine ce film publicitaire pastiche. Qui a commandité les tueurs, sinon l'homme jeune dont le visage apparaît subrepticement lorsque la lourde limousine démodée arrive devant le manoir ? Et qui est-il pour la "blonde" ? Son mari ? Son amant ? Que se serait-il passé si la cuisine n'avait pas été "belle" ? Évidemment la blonde y serait passée... Et le bouquet qui apparaît dans le faisceau de lumière devait certainement servir de couronne mortuaire. Les "blondes" de moins de cinquante ans auront - espérons-le - apprécié de risquer ainsi leur vie pour une cuisine.

Mais il y a autre chose... L'un des deux tueurs a manifestement une physionomie "de l'Est", peut être allemande, et l'autre a cet air d'acteur français de second rôle que l'on reconnaît instantanément parce qu'il ressemble à un ministre. C'est sans doute qu'il s'agit des cuisines "Schmidt".

Comment appelait-on, en France, les Allemands pendant la guerre ?
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
J'en reviens toujours à Venise. Nous n'avons rien à raconter.
















2010









Est-il d'ailleurs possible de mourir d'écrire ?