Diégèse  samedi 13 août 2011



ce travail est commencé depuis 4243 jours et son auteur est en vie depuis 18696 jours (23 x 3 x 19 x 41 jours)
2011

ce qui représente 22,6947% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Quoique les hommes se flattent de leurs grandes actions, elles ne sont pas souvent les effets d'un grand dessein, mais des effets du hasard.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Noëmie
On ne saura jamais si ce que les femmes et ce que les hommes nomment "amour" est le même sentiment. Si l'on s'en tient aux mécanismes hormonaux qui sont en jeu, on peut parier qu'il s'agit de phénomènes très différents. Dès lors l'amour, s'il existe, n'est pas l'amour de l'un pour l'autre et de l'autre pour l'un mais le concept immanent de la rencontre. En cela, cette définition rejoint celle de Dieu.




La facture de ce film publicitaire, de bonne qualité, est assez classique. Comme souvent, le message peut aussi être lu à l'envers. Tout peut attendre puisque rien ne saurait empêcher le vieillissement, puis la mort.

Cependant, il s'agit d'une publicité norvégienne, qui date de quelques années. Le spectateur d'aujourd'hui ne peut s'empêcher de croire reconnaître dans le visage du comédien jeune une ressemblance avec l'auteur des massacres du 22 juillet 2011 à Oslo, Anders Behring Breivik. Dès lors, le film et son message ambigu deviennent inquiétants puisque le film invite, par le nom même de la marque dont il est fait publicité, au passage à l'acte.

Gageons que ce film ne repassera pas sur les chaînes de télévision norvégiennes avant longtemps, sans doute avant que le coupable ne ressemble au comédien... vieux, quand il sortira, s'il en sort, de prison.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais la présence de l'amour, c'est aussi la mystique de l'amour. Ce sera l'hiver, il se passera peut-être quelque chose pendant l'hiver.
Vous attendez que l'hiver revienne.
Aux tréfonds de la pensée, Dieu existe-t-il vraiment ?












2010









Et nous nous rêvons comme sages, sans désir, sans écrire, sans amour, sans souvenir, mystiques, morts.