Diégèse  dimanche 28 août 2011



ce travail est commencé depuis 4258 jours et son auteur est en vie depuis 18711 jours (35 x 7 x 11 jours)
2011

ce qui représente 22,7567% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Il y a plus de défauts dans l'humeur que dans l'esprit.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Je ne savais pas ce qu'était le manque. Je l'ai appris un soir dans une ville de passage, demeuré seul dans une obscurité propice aux songes. Ce n'était pas une image, ce n'était pas une sensation, et cela n'avait rien d'un souvenir. Ce n'était qu'un état qui s'imposait à chaque parcelle d'un moi morcelé, pantelant.




Quel est l'argument publicitaire pour un annuaire commercial ? Qu'on y trouve tout ce que l'on cherche... Mais la publicité, par exagération et surtout par extension, va montrer que l'on y trouve tout ce dont on peut avoir besoin et qu'on ne cherche pas particulièrement. Toujours par extension, le publicitaire propose alors qu'on y trouve ce qu'il est impossible de trouver. Cette forme d'extension publicitaire joue alors sur la "déréalisation" de la fiction de cette forme brève qu'est le film publicitaire. La fiction révèle qu'elle est une fiction. Mais, une fois cette révélation effectuée, le consommateur ne peut cependant plus être certain qu'il trouvera ce qu'il cherche en utilisant cet annuaire puisque le publicitaire vient de révéler le caractère fictionnel du message publicitaire. Ainsi, cette "déréalisation par extension" est l'une des formes usuelles par laquelle la publicité détruit le produit qu'elle devrait promouvoir, même.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Celui qui a perdu la mémoire s'exonère de quelques déplaisirs. Je ne sais pas de quoi vous parlez.
Même sans métaphore, même sans nostalgie, il reste la brume.
Dès lors, ce qui paraît insupportable, c'est qu'il est impossible, sauf à croire en Dieu, d'avoir existé pour soi-même quand on n'existe plus.
Et je reste les yeux vers le plafond...
Je suis rentré doucement...









2010









Puis c'est la même ville, toute obscurcie de soir, qui ne dort pas pour mieux t'attendre.