Diégèse  samedi 3 décembre 2011


ce travail est commencé depuis 4355 jours et son auteur est en vie depuis 18808 jours (2 x 3 x 2351 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Je regarde le vague, le lointain et je ne vois aucun autre paysage que celui du vague et du lointain.




Il s'agit d'une publicité pour une salle de musculation. Il s'agirait de se remettre "en forme". Le film se présente comme une bonne blague. Supposé drôle, il dérange.
Ainsi, un homme un peu enveloppé serait par un nouveau né pris pour une femme et le tout petit enfant ne ferait pas la différence entre la mamelle mâle et la mamelle femelle renvoyant le genre humain à un hermaphrodisme originel.
Alors ce n'est pas drôle et ce qui est dérangeant, c'est que ce film atteint une portée universelle, mais par hasard.
À jamais, cet homme tété par son enfant aura découvert un des secrets les mieux gardés de son identité.
Mais ce n'est pas le propos du film.
Et l'on est gêné, presque, d'y voir cela.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il avait pensé s'y établir avant de décider qu'il suffisait peut-être d'y bâtir une fiction, un fantasme. Il y a tant de déception.
Est-ce que les personnages entendent la tempête ?
Qui dit que je serais trompé parce que mes sensations ne correspondraient pas à la banalité du monde ?
Je bois un peu de jus d'orange...
Je ne veux plus.









2010