Diégèse  mardi 13 décembre 2011


ce travail est commencé depuis 4365 jours et son auteur est en vie depuis 18818 jours (2 x 972 jours)
2011

ce qui représente 23,1959% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Nous sommes des personnages et pourtant nous aimons et cette capacité à aimer nous rapproche des lecteurs et il n'y a même jamais que cette capacité à aimer longuement et douloureusement qui permet que, parfois, nous nous rapprochions des lecteurs.




Ces séries télévisées aux très nombreux épisodes, aux intrigues ténues, aux personnages stéréotypés qui sur jouent, sont des supports propices et prolifiques pour le pastiche. Le publicitaire, qui, lui, est créatif, à qui on ne la fait pas, en utilise les codes, recherchant ainsi une complicité avec le consommateur, supposé lui non plus ne pas regarder sans distance les séries pastichées.
Et cela peut même être drôle.
Le pacte diégétique qui est alors proposé se fonde sur la moquerie, qui s'apparente d'ailleurs à une moquerie de classe. Ici, le consommateur n'est pas censé être le pauvre spectateur, la pauvre spectatrice de ce type de séries. Il ou elle est d'emblée convoqué(e) à un deuxième degré.
Cependant, s'agissant de publicité, et donc d'une forme qui poursuit un objectif extra diégétique qui est la consommation d'un produit - ici un téléphone mobile connecté aux réseaux sociaux de l'internet - le deuxième degré ne fonctionne pas et revient au premier. Ce que dit ce film au consommateur, c'est : vous êtes comme cela. Vos désirs sont des envies dérisoires, vos amours sont ridicules. Ainsi, ce que la publicité propose en permanence, en l'avouant, en le déclarant, c'est un surcroit d'aliénation associée au mépris de la classe dominante qui est la classe de la communication..
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... même dans l'ascèse de tout souvenir nostalgique, il y aurait ce grand trouble anthropologique du soir...

Je ne sais pas ce qui peut donner à rêver aux personnages et je ne me souviens même plus s'ils ont évoqué le rêve.
Je ne propose rien, je ne me propose rien, rien d'autre qu'une expérimentation humble et la plus régulière possible, d'une vie par et pour l'amour.
L'Italie me porte vers le Nord, autre chose.










2010









Cela fait aujourd'hui quatre mille jours que je n'écris que mon amour.