Diégèse  vendredi 23 décembre 2011


ce travail est commencé depuis 4375 jours et son auteur est en vie depuis 18828 jours (22 x 32 x 523 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Daniel
Il est impossible d'échapper à la métaphore dès lors que l'on écrit. J'écris qu'il fait froid. Et je ne peux mettre aucune balise pour que le lecteur s'en tienne là et ne gambade pas vers des fantasmes de rigueur, de tristesse, pour qu'il évite d'associer sur l'hiver, les jours courts, les frimas et qu'il finisse par méditer sur la brièveté de l'existence humaine, la mort. Et pourtant, il commence à faire froid.




"Pris en train de faire ce que vous aimez le mieux ?"

Que l'on ne s'y trompe pas, il s'agit seulement de vendre de la margarine mais il semble que faire la promotion de la margarine ne soit pas simple. Barthes, déjà, avait relevé la duplicité de la publicité pour une margarine des années 1950 qui feignait de vouloir débarrasser le consommateur de ses préjugés pour mieux les valider. Il y aurait donc une sorte de sort jeté sur la réclame pour un produit qui est et qui demeure dans tous les cas un produit... de substitution.

Et tout s'éclaire.

Car il s'agit bien de cela. Certes, dans l'ordre du récit apparent, il s'agit d'un quiproquo et le jeune homme fasciné par le championnat de fléchettes n'a jamais eu l'intention de regarder un film pornographique en se faisant lécher la zigounette par son chien. Pour autant, dans l'ordre du fantasme, ce passage par la zoophilie signe bien une substitution déviante permettant la jouissance. Et le slogan propose d'assumer la jouissance profondément déviante mais qui serait en fait le véritable premier choix de ... manger de la margarine. Par ailleurs, qu'un type de partie de fléchettes se nomme officiellement "l'enculette" ou "la vache" est une autre histoire et pour la raconter, il faudrait explorer les contiguïtés signifiantes entre les fléchettes et la sexualité.

On se dira enfin que la margarine porte les stigmates indélébiles de sa création : elle a été inventée à la suite d'un concours lancé par Napoléon III en 1869. Ainsi, échapper à la margarine est une revendication populaire depuis plus de 150 ans que la société de consommation combat depuis autant de temps ou presque.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... sans que je sache bien s'il s'agit de la fête, s'il s'agit de l'hiver ou s'il s'agit de l'enfance. Il continue d'écrire son texte...
Le rythme se ralentit.














2010









Mais cela n'est pas si certain.