Diégèse  mercredi 23 février 2011



ce travail est commencé depuis 4072 jours et son auteur est en vie depuis 18525 jours (3 x 52 x 13 x 19 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




Il n'y a pas moins d'éloquence dans le ton de la voix, dans les yeux et dans l'air de la personne, que dans le choix des paroles.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Noëmie
Il y a une difficulté particulière à être un personnage féminin. Cela vient peut-être de ce que longtemps les auteurs étaient masculins. Les personnages féminins ont ainsi dû se démener entre leur rôle et le fantasme de l'auteur, se réfugiant plus encore que leurs comparses masculins dans les plis de la diégèse.





Il s'agirait de cinéma. On pense à une parodie d'un film de Bergman, mais Bergman est suédois et non danois. Il s'agirait alors de Lars Von Trier et du manifeste Dogme95 qu'il a lancé en 1995 et le film publicitaire est de 1997. Peut-être, mais ce film n'obéit pas aux règles principales de Dogme95.
Il s'agirait aussi de sexualité. Dans le film, le mot est lâché, mais instantanément nié. Il s'agit donc bien de sexualité sous la forme connue de la dénégation. Mais quel serait le lien entre le chewing-gum et la sexualité ? Il est toujours possible de trouver un lien entre n'importe quel produit à acheter et la sexualité. Le trouble ici viendrait qu'il n'y en a pas d'évident et que le spectateur est ainsi laissé à ses propres fantasmes. Le mot "sexualité", seul mot compréhensible pour quelqu'un qui ne parle pas danois, avec la marque du produit et le terme "synchrone", agit alors comme un déclencheur fantasmatique. C'est tout et c'est suffisant.
Mais quel est alors le lien entre le cinéma, le fantasme et le chewing-gum ? Ce serait une façon subtile de citer sans la citer la marque alors leader du marché du chewing-gum : Hollywood. Le fim est en effet très éloigné, le plus éloigné possible, de l'ambiance générale des films publicitaires pour Hollywood Chewing-gum, à la gloire d'une hétérosexualité joyeuse, jeune, musclée et bronzée. Et c'est ici que se situe le transfert fantasmatique qui doit "stimuler" l'acte d'achat. Stimorol est différent; "Mâchez danois" doit s'entendre comme "Mâchez la différence"... pour marquer votre différence. L'ellipse est certes ici très intellectualisée, choisissant pour cela une forme réputée pour les "intellectuels" : le cinéma scandinave.
Est-ce que ça marche ? En 2002, Stimorol sera rachetée par Cadbury... qui produit le chewing-gum Hollywood.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je suis désormais au présent dans un temps immobile qui n'est pas un temps de désespoir et qui n'est pas non plus un temps d'espoir.

















2010









Et je guetterais, je guetterais ce battement, je guetterais le silence entre les coups, je m'attacherais au silence, je m'attacherais à ce silence, je m'y attacherais.