Diégèse  vendredi 22 juillet 2011



ce travail est commencé depuis 4221 jours et son auteur est en vie depuis 18674 jours (2 x 9337 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




Il n'y a point d'accidents si malheureux dont les habiles gens ne tirent quelque avantage, ni de si heureux que les imprudents ne puissent tourner à leur préjudice.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Noëmie
Je me perds un peu dans Venise pour rentrer trop tard, si tard que Venise déjà s'est évanouie dans l'idée de l'évanouissement.




Il semble assez évident que le réalisateur de ce film publicitaire muet propose au spectateur une interprétation et une seule : le personnage, très alcoolisé, renonce à conduire par amour de sa voiture. Pour autant, si l'on refuse de le suivre dans cette interprétation, il est facile d'en proposer d'autres. L'homme a trop bu à cause d'un chagrin d'amour. Il pense à se suicider. Il a une arme dans la boite à gants. Au dernier moment, il renonce à s'en servir et prend un taxi laissant là voiture et arme et donc le risque de se tuer ou de tuer.

On remarquera que dans cette seconde interprétation des images, qui fonctionne encore mieux si l'on oublie la musique en jingle, la voiture est associée au risque pour soi et pour les autres, objet dangereux qu'il faut laisser en plan.

D'ailleurs, ce n'est pas très joli cette couleur jaune...
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais tu es une part de ma difficulté. Comment faire ?
Cela va durer toujours.



Il y a juste ce déhanchement particulier de tes pas sur les escaliers.









2010









... les étés auraient été différents et j'aurais écrit autre chose...