Diégèse  jeudi 28 juillet 2011



ce travail est commencé depuis 4227 jours et son auteur est en vie depuis 18680 jours (23 x 5 x 467 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




Les violences qu'on se fait pour s'empêcher d'aimer sont souvent plus cruelles que les rigueurs de ce qu'on aime.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Daniel
Il arrive que les personnages entrent de façon soudaine dans une forme d'antagonisme qui fait souffrir l'auteur. Ce dernier n'a souvent d'autre choix, alors, que de considérer qu'il s'agit d'un épisode amoureux.




S'agissant d'une publicité pour un soutien-gorge, il est possible de penser qu'elle s'adresse d'abord à une clientèle féminine. La femme est ici montrée en position dominatrice, en cela renforcée par la bande sonore qui débite de façon saccadée un fantasme animalier : si j'étais un homme et toi un chien. La laisse et le collier de chien sont des accessoires classiques de pratiques sado masochistes ainsi que les yeux bandés et ce serait donc bien une scène de domination qui se préparait ici.
Mais la femme sort de son décolleté pigeonnant un lapin chinchilla... qui détruit instantanément le jeu érotique. L'homme dort, et, de surcroit, ronfle.
Qu'en conclure ? Ce que dit le slogan, au pied de la lettre : qu'il ne faut pas mentir et que les accessoires les plus sophistiqués ne font pas le désir. Et ce serait donc une métaphore de la consommation, affirmant ainsi un précepte qui annihilerait alors toute nécessité de faire de la publicité.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je n'en connais ni les détails, ni les circonstances.

Il faut peut-être les laisser faire, les laisser aller et surtout, les laisser dire.
Alors il en est de même de mes rêves et de mes pensées, de tous les petits mouvements, des plus infimes qui ne se remarquent pas, que je remarque à peine, qui s'évanouissent.

... cette animosité qui te nargue...









2010