Diégèse  jeudi 16 juin 2011



ce travail est commencé depuis 4185 jours et son auteur est en vie depuis 18638 jours (2 x 9319 jours)
2011

ce qui représente 22,4541% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




L'avarice produit souvent des effets contraires ; il y a un nombre infini de gens qui sacrifient tout leur bien à des espérances douteuses et éloignées, d'autres méprisent de grands avantages à venir pour de petits intérêts présents.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Quel prix donner à ses actes ? En choisissant d'être un prestataire d'amitié tarifé, j'ai fixé mon prix. il a rencontré une demande. Parfois, cependant, je marche encore dans les rues des villes, gratuitement.




À qui s'adresse ce film de 1990 pour un jeu de hasard "à gratter" ?
Aux hommes ? À l'évidence non. L'homme est un goujat. Aux femmes ? Non plus. La femme est une pimbêche.

Pour autant, ce film publicitaire doit bien cibler une clientèle potentielle particulière. Les détails révèlent cette cible sociologique, qui joue au tiercé dans les bistrots et a gardé un accent "populo" bien français. La femme est habillée comme dans les années 40. L'homme a un look de syndicaliste des années 70. La situation de couple où l'homme demande à sa "môme" de lui "prêter" 5 francs est celle où l'homme, salarié, ramenait sa paye à sa "bourgeoise", nécessairement futile et coquette, tout autant que grincheuse.
Le film joue donc sur la nostalgie d'une France populaire "cliché" qui, en 1990, est déjà en voie de disparition avancée. Les acheteurs du "Banco" prolongent ainsi, sans déroger, la tradition du tiercé au café d'à côté.

Le tout est suranné. Certes. Mais c'est encore souvent à cette France fantasmatique que s'adressent nombre de politiciens.

Et puis non. En arrière plan, c'est une femme aux cheveux blancs et aux cheveux attachés. Il ne s'agit pas de Karl Lagerfeld. Cela n'aurait d'ailleurs aucun sens.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Qu'est-ce qui alimente le souvenir, à part la culpabilité ?





... passer un peu de temps dans Paris déserté...
La façon dont la fatigue m'accompagne n'avait rien de désagréable aujourd'hui.









2010









... une prière littéraire fervente mais hasardeuse.