Diégèse  vendredi 17 juin 2011



ce travail est commencé depuis 4186 jours et son auteur est en vie depuis 18639 jours (32 x 19 x 109 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




Nul ne mérite d'être loué de bonté, s'il n'a pas la force d'être méchant : toute autre bonté n'est le plus souvent qu'une paresse ou une impuissance de la volonté.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Aux prostituées, on attribue souvent "un grand cœur". Dès lors que la transaction sexuelle est explicite, cet explicite emporte aussi la transaction affective. Beaucoup de questions ne se posent alors plus : la générosité, la gentillesse, la bonté... qui sont de fausses valeurs morales car appuyées sur des mixtes, comme aurait affirmé Bergson.




La traduction est mauvaise. Car il ne s'agit pas d'être "plus mobile que jamais" mais bien que ce soit "plus mobile que vous n'en avez l'habitude".

Cet opérateur de téléphonie mobile propose d'accéder à davantage de films "viraux". Force est de constater que ces virus pourraient bien être mortels.

Ce qui est bizarre, c'est que la transgression dans ce film vient de l'usage de la cruauté. Cet usage est multiple. Cruauté de cette femme obèse esquissant une danse érotique de cabaret de nuit. Cruauté de la taille de la barbe de cet homme roux et incrédule. Cruauté de la chute. Cruauté d'une scène qui, globalement, n'a aucun caractère démonstratif par rapport au service dont il est censé faire la promotion. Il est ainsi certain que cette transgression - regarder une femme obèse chuter lourdement sur une table basse en exécutant une danse érotique - suggère au spectateur une transgression qui serait la véritable et le véritable appel publicitaire : la pornographie.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Aucun nouveau souvenir ne vient s'ajouter aux souvenirs anciens... Mais l'imaginaire échappe au jugement...
... l'Euphrate rendait au soleil éclipsé tous les cultes...
Je ne sais rien de tant de choses qui existent cependant qu'entre ce qui existe, ce qui peut exister, ce qui pourrait bien exister et ce qui n'existe pas, mon ignorance fait qu'il y a peu de différence.
La télévision commente sans fin les mêmes rires et les mêmes défaites...










2010









Et comme on n'a pas lu tous les livres il demeure que la chair est triste.