Diégèse  mardi 10 mai 2011



ce travail est commencé depuis 4148 jours et son auteur est en vie depuis 18601 jours (11 x 19 x 89 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




On aime mieux dire du mal de soi-même que de n'en point parler.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Gustav
À changer aussi souvent de rôle puis à jouer chacun d'entre-eux avec un peu plus de lassitude, un soir, face à l'absurde essentiel, j'ai abandonné cette idée folle mais commune de donner du sens aux choses, puis aux gens, puis à moi même. C'est ainsi qu'ils m'ont retrouvé, dans cette désolation qui n'est jamais que la désolation première.




Ce film publicitaire date de 1996, plusieurs années avant que le patron de TF1 avoue qu'il vendait du temps de cerveau disponible. Aurait-il été tourné plus tard qu'il aurait été interprété comme une allusion à cette phrase désormais célèbre, montrant ainsi que la "télé poubelle" entraînait la mort du cerveau et détruisait donc à terme ce qu'il y avait à vendre, car sans cerveau, plus de temps de cerveau disponible.

Mais Monsieur Le Lay a prononcé cette phrase en 2004.

Ce film publicitaire est construit sur deux figures de style très classiques : la métaphore et la métonymie. La métaphore serait ce cerveau que l'on met à la poubelle pour figurer des programmes de télévision abêtissants. La métonymie, c'est le cerveau pour la pensée, voire pour "le Français", celui qui regarde ce que ce film dit qu'il regarde et dont la pensée, c'est à dire le cerveau rétrécirait jusqu'à pouvoir être jeté à la poubelle. La poubelle ici est elle-même une métaphore...

Mais les figures de style sont dangereuses et mêler métaphore et métonymie, comme dans les mythes, provoque l'imaginaire qui, une fois en marche peut ne pas s'arrêter. Car, ce que ce film montre, par métaphore et par métonymie, tout aussi bien, c'est le téléspectateur que l'on met à la poubelle. Ainsi, voulant signifier que ses programmes ne sont pas abrutissants, la chaîne dont il est fait publicité, par ce film, dit que ses programmes ne sont pas pour les abrutis de téléspectateurs... et cela, ce n'est pas très vendeur et c'est même franchement très désagréable.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais les voyages font naître parfois des souvenirs de scènes qui n'ont jamais existé.

Et ce serait facile de donner le sens...
Il est en effet manifeste que j'ai besoin chaque jour de davantage de forces pour me conserver à mesure que le mystère de ma création et de mon existence même s'épaissit jusqu'au tragique de l'absurde.












2010









Ainsi, entre la naissance et la mort, ce ne sont que futilités accumulées, qui nous occupent, qui nous encombrent, qui nous pèsent avec notre plein assentiment.