Diégèse  dimanche 27 mars 2011



ce travail est commencé depuis 4104 jours et son auteur est en vie depuis 18557 jours (7 x 11 x 241 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




Notre défiance justifie la tromperie d'autrui.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Daniel
La poésie du printemps est plus difficile comme il est plus difficile de photographier les lieux qui sont déjà des images. J'ai marché un jour entier dans Venise sans parvenir pourtant à garder du printemps une impression qui ne soit déjà vue.




Le film est une bluette, qui pourrait se raconter ainsi. Un jeune homme aime une jeune femme affublée d'un trop long nez, si long qu'il ne peut l'embrasser. Pour sa belle il se fait alors poser, aussi long qu'elle, un nez.

Cependant, ce que l'on ne comprend pas ici, et que l'image suggère pourtant, c'est qu'il serait plus facile aux deux amoureux de s'embrasser une fois la longueur de leur nez accordée. La longueur du nouveau nez du jeune homme devrait bien au contraire rendre le baiser encore plus difficile.

Alors de quoi s'agit-il ?

De désir. Puisque l'on trouve dans les pages jaunes tout ce que l'on désire, on doit bien aussi y trouver son désir ? Une fois leur désir accordé; les amants peuvent ainsi s'embrasser.

Il s'agit peut-être aussi de la pose d'un nez érectile se substituant dès lors au désir en panne.

Mais s'agissant d'une publicité israélienne, il serait à coup sûr exagéré de voir dans l'opération que le jeune homme va solliciter, une métaphore de la circoncision.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Pourrais-je encore exister en dehors de cet espace du texte qui n'est pas encore écrit ? Je ne suis pas là pour que l'on parle de moi.
















2010









Les genêts perdent leur couleur dans le soir de brume.