Diégèse  mercredi 16 novembre 2011


ce travail est commencé depuis 4338 jours et son auteur est en vie depuis 18791 jours (19 x 23 x 43 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Rien ne me semble désormais plus plaisant que ce qui est obsolète. Est-ce un fait de l'âge ? Je n'en sais rien puisque jamais désormais je ne serai jeune. Cependant, goûter l'obsolescence, ce n'est pas nécessairement goûter les objets du passé et justement je n'aime pas les vieilleries de brocante. Un objet d'hier ou d'avant hier peut être obsolète. Un billet de train de la semaine passée. Le ticket de métro qui sort du composteur. Ce que j'aime, en fait, c'est le déjà obsolète... la mesure implacable du temps qui ne cesse jamais de précipiter tous et toutes choses dans un passé qui n'est pourtant que virtualité.




Il n'est pas certain que l'on comprenne bien cette publicité qui fait peut-être référence à une expression qui s'approcherait de l'expression française "être scotché".

Peu importe car ce que l'on voit, c'est une famille collée à la vitrine comme se collent les mouches sur un attrape mouche. Mais l'attrape mouche est un leurre.

Ainsi, ce que dit la publicité, et inlassablement de surcroît, c'est qu'il ne faut pas la croire et cela deviendrait presque une maxime de La Rochefoucauld.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Il fallait accélérer le voyage...
Mais les personnages n'ont d'autres destinées, n'ont jamais d'autres destinées que d'aller vers la fin du texte, vers la fin de ce texte.


Je reprendrai la vieille voiture, m'amusant sans arrêt du bruit incroyable de la machinerie des essuie-glaces.










2010