Diégèse  samedi 19 novembre 2011


ce travail est commencé depuis 4341 jours (3 x 1447 jours) et son auteur est en vie depuis 18794 jours (2 x 9397 jours)
2011

ce qui représente 23,0978% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Gustav
Rien n'est plus curieux que ce que l'on appelle "le temps", sans cesse mesuré et qui pourtant est bien court ou se fait long ; le temps que l'on n'a pas ou que l'on a, un peu, pas trop longtemps.




Il s'agit d'une publicité pour un journal dont la lecture serait un plaisir quotidien ou plutôt, une publicité pour un journal qui serait le support d'un plaisir quotidien. L'irruption d'une infirmière blonde et sensuelle renvoie à l'évidence à l'univers des films érotiques sinon pornographiques et l'on peut supposer que le tabloïd a sa page de pinups. Elle est littéralement sortie du journal.
L'homme mûr, qui peut tourner les pages, qui a délaissé le journal et reluque l'infirmière est laissé seul avec une tétine thermomètre dans la bouche. L'adolescent aux bras immobilisés a droit à un gros calin qui lui tourne les pages.
Mais alors, quelle est la morale ?
Il n'y a pas de morale. C'est seulement un film publicitaire qui promeut la lecture masturbatoire de tabloïds.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et la Sicile continue. Ils transportent aussi les images.
Il va faire beau pour les personnages.



Pleurer, pleurer toujours...









2010









Je retiens une hésitation entre l'absence et la présence, entre cette présence et cette absence qui font que le temps est une éternité, qui font que l'amour efface tout le temps de l'amour.