Diégèse  mercredi 5 octobre 2011


ce travail est commencé depuis 4296 jours et son auteur est en vie depuis 18749 jours (18749 = nombre premier)
2011




hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Daniel
Je ne sais pas quelle place prend le souvenir dans mon écriture comme je ne sais pas vraiment quelle place prennent mes rêves dans ce que je nomme ma vie. Cependant, ces questions ne regardent pas le lecteur ni ne sont accessibles à l'autre si ce n'est par le pari métaphysique qu'il est mon semblable. En cela, toute écriture est un universalisme.




Il s'agit d'un film publicitaire pour des assurances-vie. Le père ne pourra pas compter sur son fils quand il sera vieux et malade. C'est cela la première couche sémantique.
Cependant, celui qui se protège, dans le film, c'est le fils, du bruit des éternuements tonitruants du père. Le fils, par ailleurs, lit une bande dessinée qui comporte des explosions. Dans l'univers de sa lecture, son père, et ses éternuements, ne sont pas les héros.
Qui ne peut pas compter sur qui ? Le fils autant que le père. Et qui héritera de l'assurance-vie ? Le fils.
Il y aurait donc une deuxième couche sémantique qui serait que par le produit d'assurance dont il est fait publicité, le père protège le fils. Et cela le publicitaire peut l'assumer.
Mais il y a une troisième couche, qui voudrait qu'il faut protéger les fils et les pères de leurs envie réciproques de meurtre. Mais ceci est une autre histoire viennoise qui n'a rien à voir, justement, avec l'assurance.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Nous n'étions dès lors pas maîtres de notre fiction.





L'Ouest s'imprime sur le monde.
Penses-tu à moi quand tu vois les roues tourner, agitées par les premières pluies de l'automne oriental ?









2010









A contrario, tant que j'écris, je désire et le seul fait que j'écrive m'inscrit dans le désir.