Diégèse  samedi 22 octobre 2011


ce travail est commencé depuis 4313 jours et son auteur est en vie depuis 18766 jours (2 x 11 x 853 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Mathieu
Je me promène. C'est à dire que je marche. Pour le reste mon esprit divague. Si je considère mon imaginaire, cette marche se qualifie davantage comme une errance que comme une promenade. Je marche, mais je ne me promène pas.




L'Autriche n'est pas très éloignée. Pourtant ce film est pour moi incompréhensible. Je ne sais pas si des références m'échappent. Je ne sais pas s'il y a des jeux de mots. Je ne sais rien. Je ne comprends rien.

Alors je m'accroche aux marqueurs anthropologiques qui font que la musique fait soulever les yeux et rentrer les joues dans un mouvement qui porte les lèvres en avant comme pour un baiser, une succion.

Je ne comprends rien. Donc je ne vois que le régressif.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Le vent souffle trop fort.
















2010