Diégèse  samedi 24 septembre 2011



ce travail est commencé depuis 4285 jours et son auteur est en vie depuis 18738 jours (2 x 33 x 347 jours)
2011




hier
L'atelier du texte demain




L'orgueil a ses bizarreries, comme les autres passions ; on a honte d'avouer que l'on ait de la jalousie, et on se fait honneur d'en avoir eu, et d'être capable d'en avoir.
François de La Rochefoucauld - Maximes -
Ce qui s'écrit
Daniel
Les scènes de voyage sont des scènes brèves. On aperçoit le personnage par la fenêtre d'un train, d'un bus, d'une automobile. On entrevoit le paysage balayé de vitesse. Et plus le voyage est long, plus les scènes sont brèves, comme s'il y avait une loi d'inverse proportionnalité diégétique. Ainsi, le voyage d'une vie ne pourrait durer que quelques dixièmes de secondes.




Il s'agirait de jouer avec la notoriété et pour cela de choisir une figure qui serait l'oxymore. Une personnalité supposée célèbre, et en l'occurrence elle l'est, est placée dans une situation de fiction où elle n'est pas reconnue ou mal reconnue. La publicité regorge d'exemples de ce type.

On  ne commentera pas sur le fait, ici, que la marque qui accueille la star se présente de fait comme pourvue d'une réglementation stricte et de vigiles -noirs- sans discernement. C'est banal. Ce qui est montré, en fait,
c'est que la marque du fabricant vaut davantage que toutes les célébrités du monde. C'est ce que les publicitaires appellent le "co-branding" et il doit demeurer au profit de l'annonceur et non de la star qui demeure, de fait, "guest star".

Ce qui est intéressant cependant, c'est que l'on ne sait pas si la star est reconnue ou pas et sans doute l'est-elle puisque le vigile chantonne sa chanson phare. Mais il doit faire semblant sinon le scénario ne fonctionnerait pas. Elle même semble douter et l'on sait que les attributs de la célébrité ne fonctionnent que si la personne célèbre a la certitude qu'on la reconnaît. Alors, le spectateur, comme l'auteur de ce texte, qui ne connaît ni la marque ni la chanteuse ne voit qu'une employée mythomane aux prises avec un vigile abruti et ne comprend donc rien. Ou il croit comprendre que la manipulation par la notoriété peut se retourner contre le manipulateur. L'entreprise est carcérale. Elle réserve les emplois de bas grade aux personnes de couleur. Son activité est réduite. Et il finit par penser que c'est un film contre l'apartheid.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Dans le temps immobile de l'absence de souvenirs, le paysage qui défile, ce paysage en voyage, ne parvient pas à donner à la vie l'idée du mouvement. ... l'horoscope de mon oubli.
Je veux juste sortir de là.
Un pacte ou une charte sans cesses transgressés et ces transgressions même, conflits incessants, me conduisent certainement au néant.
J'ai rêvé un long moment devant les marches en spirales qui me disaient le temps.










2010









Le personnage, lui n'a de corps que prêté, emprunté.