Diégèse  mercredi 22 août 2012



ce travail est commencé depuis 4618 jours et son auteur est en vie depuis 19071 jours (32 x 13 x 163 jours) 2012

ce qui représente 24,2148% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie
Je me suis promenée dans le Parc André Citroën, étouffant dans les serres un peu sales, n'essayant même plus de déplacer les sièges scellés dans le sol. J'avais apporté avec moi quelques journaux qui me rappelaient que l'été se fracassait là-bas sur la violence. Et dans la chaleur forte des serres, à proximité pourtant de la fraîcheur des enfants jouant avec les fontaines, j'ai rêvé.
Dans toutes ces guerres et dans toutes ces révolutions, au cœur des manifestations et au cœur de leur répression, il y a pourtant, j'en suis certaine, des histoires d'amour, du manque désolant, du manque plein de désolation. Et s'il s'agissait de prouver cela, je pourrais sans doute faire la révolution...

Mathieu
Le manque c'est aussi le manque de ce l'on a cru avoir un jour, dans l'incrédulité du jour et que l'on n'a plus, de façon certaine. Alors, la mémoire se déclenche, produit du souvenir, sait qu'elle produit du souvenir. Et je me souviens de nos baisers qui s'effacent. La mémoire se trouble, palliatif incertain et peu fiable.

Gustav
L'amour, le manque... Je ne sais pas si cela existerait encore si je n'étais submergé par les préjugés. Mais je sais que je recommencerai dès que cela sera possible.

Daniel
Vous faites de la littérature. C'est bien. Mais vous devez savoir que la littérature, c'est aussi ce que l'on n'apprend pas.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
La mémoire est un palliatif incertain et peu fiable. Je pourrais sans doute faire la révolution...
C'est aussi ce que l'on n'apprend pas. La littérature. ... si je n'étais submergé par les préjugés...
Je me suis promené dans le Parc André Citroën, étouffant dans les serres un peu sales, n'essayant même plus de déplacer les sièges scellés dans le sol. ... nos baisers qui s'effacent... ... je recommencerai dès que cela sera possible.








2011 2010








Dans toutes ces guerres et dans toutes ces révolutions, au cœur des manifestations et au cœur de leur répression, il y a pourtant, j'en suis certaine, des histoires d'amour, du manque désolant, du manque plein de désolation. La mémoire se déclenche, produit du souvenir, sait qu'elle produit du souvenir.