Diégèse  jeudi 23 août 2012



ce travail est commencé depuis 4619 jours et son auteur est en vie depuis 19072 jours (27 x 149 jours) 2012

ce qui représente 24,2188% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Gustav
Je me suis mis un temps à envier les autres car ils avaient encore des souvenirs. Ils avaient accès, et je ne l'avais plus, aux richesses passées, chamarrées et superbes, puisque je les avais oubliées. Chacun d'entre-eux pouvait détenir sans que je le sache une parcelle de mes souvenirs, et par là-même, une part de mon identité.
Puis j'ai perçu, et compris, que tout cela n'était qu'une illusion. Les autres n'ont pas davantage accès à leurs souvenirs que moi. La différence est qu'ils ne le savent pas. Et c'est cette connaissance qui fait que je parviens, mieux que quiconque, à me désintéresser de l'événement, de la situation.

Mathieu
Mais les autres, qui sont aussi d'autres personnages, nous sont dissimulés. Je ne sais même s'ils ont des sensations - ce qui n'a pas de sens s'agissant de personnages - ou s'ils provoquent des sensations - ce qui peut légitimement être attendu de personnages engagés dans un texte de littérature -. Ils existent.

Noëmie
Tu as raison. Tu existes bien et par là-même, tu fais signe et c'est en cela que ton existence est d'une valeur plus importante. Tu fais sens.

Daniel
Tu fais sens, mais cela ne dit rien du sens. Il s'agit peut-être de ce sens pauvre que pourrait prendre la vie si la vie n'était pas ce mystère.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est en cela qu'elle est d'une valeur plus importante... Tu existes bien et par là-même, tu fais signe.
Je ne sais même s'ils ont des sensations - ce qui n'a pas de sens s'agissant de personnages - ou s'ils provoquent des sensations - ce qui peut légitimement être attendu de personnages engagés dans un texte de littérature -. ... parvenir à se désintéresser de l'événement, de la situation.












2011 2010








Ils avaient accès, et je ne l'avais plus, aux richesses passées, chamarrées et superbes, puisque je les avais oubliées. ... un sens, pauvre, que pourrait prendre la vie si la vie n'était pas ce mystère.