Diégèse  vendredi 31 août 2012



ce travail est commencé depuis 4627 jours et son auteur est en vie depuis 19080 jours (23 x 32 x 5 x 53 jours) 2012

ce qui représente 24,2505% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Gustav
Je dois partir demain à La Ferté sous Jouarre. La phrase peut sembler anodine. Elle pourrait recéler cependant des ressorts dramatiques insoupçonnés. Puis peut-être, un jour, il suffira que j'ai dit cela, que je dois partir demain à La Ferté sous Jouarre, pour que cela paraisse comme infiniment littéraire sinon romantique. Il suffirait d'un amour ou d'une guerre. De cela, je ne sais plus rien.

Mathieu
C'est exactement ce que produit le récit de vacances, que ce soit un voyage au Pérou ou à Palavas les Flots. Moi, mon voyage à venir sera sans doute un voyage de mots qui se déroulera dans le transparent de l'automne même si, transparent, ce serait pur, ce serait la pureté et que ce n'est jamais pur. Il faut connaître le monde mais je ne suis pas certain quant à moi qu'il soit si nécessaire de poser comme positif le fait de connaître et de ne pas se tromper.

Noëmie
Vous êtes toujours ainsi avant le départ en voyage. C'est de l'anxiété à moins que ce ne soit la perspective du chaos des suspensions Mac Pherson et tous les bruits du moteur de la vieille 404 Peugeot qui nous traîne depuis tant d'années. Est-ce que cela va durer longtemps, ce voyage, ce récit ?

Daniel
Nous ne le savons pas et car à la question insoluble de la durée de la vie, ou de la question de la durée de l'amour, qui est la même question tout en étant une autre question, s'adjoint la question de la durée de l'œuvre et non de sa taille.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mon voyage à venir sera sans doute un voyage de mots. Vous êtes toujours ainsi avant le départ en voyage.
Transparent, ce serait pur, ce serait la pureté... Le récit de vacances. Mais je ne suis pas certain quant à moi qu'il soit si nécessaire de poser comme positif le fait de connaître et de ne pas se tromper.
... le chaos des suspensions Mac Pherson et tous les bruits du moteur.









2011 2010








Je dois partir demain matin à la Ferté-sous-Jouarre. Je retiens qu'à la question insoluble de la durée de la vie, ou de la question de la durée de l'amour, qui est la même question tout en étant une autre question, s'adjoint la question de la durée de l'œuvre et non de sa taille.