Diégèse  mercredi 4 avril 2012



ce travail est commencé depuis 4478 jours et son auteur est en vie depuis 18931 jours (11 x 1721 jours) 2012

ce qui représente 23,6543% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Mathieu Je suis le personnage recommencé d'un texte où il ne se passe rien et quand j'interroge l'auteur sur le sens de tout cela, il me dit seulement que cela s'est passé ainsi.

Gustav
Nous en sommes là. Nous en sommes tous là. Je demande souvent ce que nous faisons là et aussi ce que nous faisions avant mais je sais que je pourrais poser ces mêmes questions, les poser chaque jour et il n'y aurait sans doute aucune réponse car il n'existe rien du texte avant le texte, car il n'existe rien.

Noëmie
C'est justement à cause de cela que nous sommes partis en Italie mais ce voyage italien est déjà un mythe. Il ne s'est rien passé, sauf la nostalgie et quand je suis interrogée sur cela, les larmes viennent facilement.

Daniel
Vous ne vous posez pas les bonnes questions. Vous ne choisissez pas les bonnes émotions. Vous voudriez rêver et mes personnages ne rêvent pas. Vous vous sentez déçus d'être ces personnages-là. C'est normal. Je dirai avec Roland Barthes que c'est ça l'écriture, une force finalement, une force très douce, mais une force finalement terrible et courageuse de déception.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Cela s'est passé ainsi. Mes personnages ne rêvent pas.
Je pourrais poser ces mêmes questions, les poser chaque jour et il n'y aurait sans doute aucune réponse car il n'existe rien du texte avant le texte, car il n'existe rien.


Ce voyage italien est déjà un mythe...
Je ne sais que lui dire quand je suis interrogé sur toi, que les larmes viennent facilement et que le vin me fait mal à la tête.








2011 2010








Je suis le personnage recommencé d'un texte où il ne se passe rien. Je dirais que c'est ça l'écriture, une force finalement, une force très douce, mais une force finalement terrible et courageuse de déception. (Roland Barthes)