Diégèse  lundi 3 décembre 2012



ce travail est commencé depuis 4721 jours et son auteur est en vie depuis 19174 jours (2 x 9587 jours)
2012

ce qui représente 24,6219% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Mathieu Je regarde le vague, le lointain et je ne vois aucun autre paysage que celui du vague et du lointain et cela quelle que soit la ville où nous nous arrêtons. Nous sommes à Priolo Gargallo où je me suis arrêté la première fois juste pour le bruit de gargouillis du nom de la ville quand je le prononce en essayant d'imiter un mauvais accent italien : Priolo Gargallo, comme le nom d'une ville dans un dessin animé.

Noëmie
C'est ainsi qu'il a loué la première fois une chambre à Priolo Gargallo, cette petite ville de Sicile coincée entre deux complexes pétrochimiques. C'est ainsi qu'il nous y a emmenés. C'est ainsi que nous y revenons. C'est ainsi que nous nous y ennuyons jusqu'au délire malgré notre conversation.

Gustav
Est-ce que le délire est moins vrai que la conversation ? Le délire est tout aussi vrai. Nous nous ennuyons mais le texte, à force de taper dessus, finit par avancer. J'aime assez l'idée d'un texte comme une machine qu'il faudrait pousser un peu du pied pour qu'elle avance encore comme ces mécaniques de jouet, à peine  arrivées, à peine cassées. C'est peut être cela, la solution de tous ces mots : le coup de pied.

Daniel
Ils ne rencontrent jamais personne. J'ai soudain l'impression qu'ils ne rencontrent jamais personne, mais ceux qui, dès leur rencontre, sont destinés à devenir des souvenirs. Il n'y a pas de figurants. C'est terrible, c'est assez terrible que l'on ne puisse plus espérer qu'ils sortent de la scène, qu'ils sortent du texte, de ce texte qui est une prison textuelle.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est ainsi qu'il avait loué la première fois une chambre à Priolo Gargallo, cette petite ville de Sicile coincée entre deux complexes pétrochimiques. Priolo Gargallo, comme le nom d'une ville dans un dessin animé.
C'est terrible, c'est assez terrible que l'on ne puisse plus espérer qu'ils sortent de la scène, qu'ils sortent du texte...
Est-ce que le délire est moins vrai que la conversation ?
À Priolo Gargallo, je me suis arrêté juste pour le bruit de gargouillis de la ville quand je le prononce en essayant d'imiter un mauvais accent italien. J'aime assez l'idée d'un texte comme une machine qu'il faudrait pousser un peu du pied pour qu'elle avance encore comme ces mécaniques de jouet, à peine arrivées, à peine cassées. C'est peut être cela, la solution de tous ces mots...








2011 2010








Je regarde le vague, le lointain et je ne vois aucun autre paysage que celui du vague et du lointain. ... dès leur rencontre, certains êtres sont destinés à devenir des souvenirs.