Diégèse  mardi 11 décembre 2012



ce travail est commencé depuis 4729 jours et son auteur est en vie depuis 19182 jours (2 x 3 x 23 x 139 jours)
2012

ce qui représente 24,6533% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Noëmie J'ai un problème de mémoire car je me souviens de tout ce que je pourrais sans dommage oublier. J'aurais ainsi pu oublier Cetraro. Je n'ai rien oublié de cette mer poussiéreuse, de la côte parfois souillée. J'aurais pu. J'aurais dû et il en va de même de cet amour qui n'est qu'un souvenir d'amour incessant.

Gustav
Moi je ne me souviens pas et cependant, tout autant c'est lassant. Il faut réapprendre tout et tout cela. Indéfiniment.

Mathieu
La mémoire de l'amour est un artifice et vous pourriez tout aussi bien décider de vous passer de tout cet artifice. Ce ne serait que bon sens. Ce n'est même qu'évidence. Cependant en cela il n'y a pas de critique.

Daniel
On peut penser que l'on se souviendrait parfaitement de l'amour parfait. La forme artistique parfaite, ce n'est pas l'œuvre à faire, c'est l'amour parfait. Elle n'est ainsi pas produite.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... décider de se passer de tout cet artifice, n'est que bon sens, n'est qu'évidence. Il n'y a pas de critique.
Mais il faut réapprendre tout et tout cela... C'est lassant.

Cetraro.









2011 2010








Je me souviens de tout ce que je pourrais sans dommage oublier... La forme artistique parfaite, ce n'est pas l'œuvre à faire, c'est l'amour parfait.