Diégèse  dimanche 23 décembre 2012



ce travail est commencé depuis 4741 jours et son auteur est en vie depuis 19194 jours (2 x 3 x 7 x 457 jours)
2012

ce qui représente 24,7004% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Daniel
C'est en lisant Descartes que j'ai compris, ou plutôt que j'ai perçu, qu'il est impossible d'échapper à la métaphore dès lors que l'on écrit car même Descartes, tout à la raison, n'y échappe pas. Ainsi, il écrit ceci dans les Méditations métaphysiques : Premièrement : de ce que l'esprit humain ne perçoit pas, quand il fait retour sur lui-même, qu'il soit rien d'autre qu'une chose pensante, il ne s'ensuit pas que sa nature ou son essence consiste seulement en ce qu'il est une chose pensante, au sens où le mot seulement exclut toutes les autres choses qu'on pourrait peut-être dire aussi appartenir à la nature de l'âme. Si l'on y réfléchit et si l'on y réfléchit même vraiment, "chose pensante" est une métaphore. Et c'est ainsi que j'ai commencé à écrire quand j'ai compris que j'étais une chose pensante.

Mathieu
Ce n'est pas une métaphore. Je ne le crois pas. C'est autre une figure de style et c'est une oxymore, qui met en tension tout en maintenant une certaine opposition. Ce n'est pas la métaphore qui embarrasse l'écriture mais l'écriture est embarrassée par la polarisation du monde.

Noëmie
Je ne sais pas de quoi vous parlez mais je m'ennuie comme chaque année car avant les fêtes de la fin de l'année, et avant Noël, surtout avant Noël, le temps se ralentit. Alors je m'ennuie.

Gustav
Ça devient impossible vos monologues qui sont des dialogues qui n'en sont pas. Imaginez ce que cela donnerait traduit en italien...

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Avant les fêtes de la fin de l'année, et avant Noël, surtout avant Noël, le temps se ralentit. J'ai commencé à écrire quand j'ai compris que j'étais une chose pensante.
Ça devient impossible.
Premièrement : de ce que l'esprit humain ne perçoit pas, quand il fait retour sur lui-même, qu'il soit rien d'autre qu'une chose pensante, il ne s'ensuit pas que sa nature ou son essence consiste seulement en ce qu'il est une chose pensante, au sens où le mot seulement exclut toutes les autres choses qu'on pourrait peut-être dire aussi appartenir à la nature de l'âme.
René Descartes


... traduit en italien...









2011 2010








Il est impossible d'échapper à la métaphore dès lors que l'on écrit. Je retiens que l'écriture est embarrassée par la polarisation du monde.