Diégèse  lundi 6 février 2012



ce travail est commencé depuis 4420 jours et son auteur est en vie depuis 18873 jours (34 x 233 jours)
2012

ce qui représente 23,4179% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel Celui qui écrit, celui qui veut écrire comme le nomme Barthes, doit loyalement examiner ce qu'il fait du souvenir et, sur le long terme, vérifier qu'il ne produit pas de souvenirs dans la seule destination de son écriture fantasmée. En effet, ce ne sont pas les souvenirs qui sont le socle, ni même le ferment de l'écriture, et, bien davantage, les souvenirs font obstacle à l'écriture, et ils font, entre le passé et le présent, des amalgames incongrus, des reconstitutions qui sont des anachronismes. Car celui qui écrit ne peut jamais maîtriser entièrement les signes qu'il produit. Certes, il y a des instants, il y a des moments et ces instants et aussi ces moments sont dans le passé et ces instants et ces moments sont des souvenirs. Cela ne fait pour autant pas de l'écriture. 

Gustav
Est-ce qu'il y a seulement des souvenirs ? Je ne connais moi que le sommeil. C'est ce que je connais le mieux. C'est le soir, je prends l'esprit et je l'emmène avec douceur jusqu'au sommeil et je l'aide encore, un peu et c'est l'oubli. Du souvenir alors je ne sais rien.

Mathieu
Je me souviens à Caravaggio comme je me souviens à Lodi, et je ne me souviens pas bien.

Noëmie
Je ne sais pas comment le Caravage aurait pu recruter des modèles ni choisir des scènes dans la plus grande discothèque lombarde, à Caravaggio puisqu'elle est désormais fermée. Devant le bâtiment et sur le parking adjacent, il n'y a aucun souvenir. J'ai vérifié.

Gustav
Tu ne sais plus rien de moi. Et de ce tu nous ne saurions rien.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il y a des instants, il y a des moments et ces instants et aussi ces moments sont dans le passé et ces instants et ces moments sont des souvenirs. Je me souviens à Caravaggio comme je me souviens à Lodi, et je ne me souviens pas bien.
Est-ce qu'il y a seulement des souvenirs ?
Je prends l'esprit et je l'emmène avec douceur jusqu'au sommeil et je l'aide encore, un peu.
Je ne sais pas comment le Caravage aurait pu recruter des modèles ni choisir des scènes dans la plus grande discothèque lombarde, à Caravaggio. Tu ne sais plus rien de moi.








2011 2010








Ainsi, celui qui écrit ne peut jamais maîtriser entièrement les signes qu'il produit. Je retiens que ce ne sont pas les souvenirs qui sont le socle, ni même le ferment de l'écriture, et que bien davantage, les souvenirs font obstacle à l'écriture, et ils font, entre le passé et le présent, des amalgames incongrus, des reconstitutions qui sont des anachronismes.