Diégèse  samedi 18 février 2012



ce travail est commencé depuis 4432 jours et son auteur est en vie depuis 18885 jours (3 x 5 x 1259 jours) 2012

ce qui représente 23,3684% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie
Les mots me poursuivent dans ce voyage juste derrière la frontière et les Alpes se moquent de moi, je déteste ces montagnes. Et puis je quitte le lac de Côme. Les montagnes se font moins pressantes. Les villages traversés provoquent mon imagination. C'est Stendhal qui m'accompagne et je sais que tout cela n'est qu'imagination. C'est déjà la nuit.
J'aurais pu l'aimer et je n'en ai rien fait. Je vais devoir cacher ce trouble face à ce qui est en train d'arriver.

Mathieu
Je suis certain que tu imagines l'amour plus que tu ne le ressens. C'est un récit, une fiction. Et c'est la fiction qui provoque cette tension entre l'amour comme notion et l'amour ressenti, comme on distingue, du temps qu'il fait, la température mesurée, qui, à chaque instant, apparaît comme fixée, et la température ressentie qui dépend du mouvement du corps, des affects, de la "situation" du corps et qui est donc une fluidité.

Gustav
Ce n'est pas parce que l'amour est imagination qu'il n'existe pas. Rappelez-vous ce que nous dit Descartes dans Les Méditations métaphysiques : je suis pourtant certain que ces modalités du penser que j'appelle sensations et imaginations, en tant qu'elles sont seulement de certains modes du penser, sont en moi.

Daniel
Je vous écoute tous les trois et je n'ai rien à écrire, ni sur l'amour, ni sur l'imagination. Mais ce n'est pas l'amour qui n'est pas possible, et pas davantage l'imagination. Ce qui n'est pas possible, ce qui ne serait donc pas possible, ce serait le chiffre trois.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et puis je quitte le lac de Côme. C'est déjà la nuit.
Ce qui n'est pas possible, ce qui ne serait donc pas possible, ce serait le chiffre trois. ... face à ce qui est en train d'arriver. ... je suis pourtant certain que ces modalités du penser que j'appelle sensations et imaginations, en tant qu'elles sont seulement de certains modes du penser, sont en moi.
Les mots me poursuivent dans ce voyage juste derrière la frontière et les Alpes se moquent de moi, je déteste ces montagnes.
Je vais devoir cacher ce trouble.








2011 2010








J'aurais pu l'aimer et je n'en ai rien fait. Je retiens la tension entre l'amour comme notion et l'amour ressenti, comme on distingue, du temps qu'il fait, la température mesurée, qui, à chaque instant, apparaît comme fixée, et la température ressentie qui dépend du mouvement du corps, des affects, de la "situation" du corps et qui est donc une fluidité.