Diégèse  mardi 21 février 2012



ce travail est commencé depuis 4435 jours et son auteur est en vie depuis 18888 jours (23 x 3 x 787 jours) 2012

ce qui représente 23,4805% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie J'entends les bruits de la ville, tous les bruits de la ville et pourtant, je ne crois pas que ce soit possible. Il doit bien y avoir des bruits qui me sont cachés, qui se dissimulent derrière d'autres bruits. Cependant, comme le dirait Descartes, il n'y a rien d'autre qu'une perception claire et distincte de ce que j'affirme.
Je dois quitter ces montagnes, pousser vers le sud toute cette désinvolture.

Daniel
Nous allons en effet quitter ces montagnes. C'est ce qui va se passer, même si je ne suis pas sûr non plus que l'on sache ce qui va se passer.

Gustav
Tu veux dire que toi, l'auteur, notre auteur, tu ne sais pas ce qui va se passer ?

Daniel
Il ne le sait pas mais je savais ce que tu voulais dire. L'écriture, ce n'est pas de la prophétie. Duras disait que derrière l'écriture, il y a toujours une vengeance, un procès. J'ajouterais que ce procès c'est celui du temps qui passe et qui passe en vain, sans qu'il se passe jamais rien.

Mathieu
Tu as raison. On est plus vieux, encore plein de doutes et d'incertitudes et la tristesse vous prend, s'insinue dans la voix que l'on laisse sur les répondeurs téléphoniques et qui implorent les messages. Cela pourrait continuer ainsi indéfiniment et cela s'arrêtera et seul cela sera jamais certain.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
J'entends les bruits de la ville, tous les bruits de la ville. Je ne crois pas que ce soit possible.


... il n'y a rien d'autre qu'une perception claire et distincte de ce que j'affirme...
... je dois quitter ces montagnes, pousser vers le sud toute cette désinvolture. Je ne suis pas sûr non plus que l'on sache ce qui va se passer... On est plus vieux, encore plein de doutes et d'incertitudes et la tristesse vous prend, s'insinue dans la voix que l'on laisse sur les répondeurs téléphoniques et qui implorent les messages.








2011 2010








Mais je savais ce que tu voulais dire. Elle (Duras) dit aussi que derrière l'écriture, il y a toujours une vengeance, un procès.