Diégèse  lundi 27 février 2012



ce travail est commencé depuis 4441 jours et son auteur est en vie depuis 18894 jours (2 x 3 x 47 x 67 jours) 2012

ce qui représente 23,5048% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie
Je suis sortie tôt marcher sur le boulevard du bord de mer. Lungomare, disent les Italiens. Je regarde la plage. Les oiseaux essaient de réveiller le printemps mais le froid revient.
Puis je reviens sur mes pas, dans un voyage indéfini pour reprendre le souvenir, pour reprendre sa recherche et je pense à toi.
De cette promenade, il ne reste pourtant que le songe léger d'une légère image aurait dit Cyrano de Bergerac.
La sagesse, ce serait de tout faire une promenade et de n'en garder aucun souvenir, pour, en oubliant, se garder du remord, du regret et de la nostalgie.

Daniel
Et moi j'écris cela. Je pense parfois que c'est fini mais ce n'est pas fini puisque je parviens à m'installer dans l'écriture matinale, dans cette répétition, dans cette répétition répétée jusqu'au réveil complet. Mais moi je ne suis pas allé me promener le long de la mer. J'invente le printemps.

Mathieu
Parce que c'est presque le printemps, il faudrait parler du printemps ? Je reste en hiver, encore un peu, et je me tais.

Gustav
Et quelle différence, le printemps, l'hiver... l'amour ?

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je reviens sur mes pas dans un voyage indéfini pour reprendre le souvenir, pour reprendre sa recherche et je pense à toi. Parce que c'est presque le printemps, il faudrait parler du printemps ?
Alors ce n'est pas fini puisque je parviens à m'installer dans l'écriture matinale, dans cette répétition, dans cette répétition répétée jusqu'au réveil complet. Les oiseaux essayent de réveiller le printemps mais le froid revient.

Je regarde la plage.









2011 2010








La sagesse, ce serait de tout faire une promenade et de n'en garder aucun souvenir, pour, en oubliant, se garder du remord, du regret et de la nostalgie. Que le songe léger d'une légère image
Hercule Savinien de Cyrano, dit Cyrano de Bergerac (1619-1655)
La Mort d'Agrippine (1654)