Diégèse  mardi 3 janvier 2012



ce travail est commencé depuis 4386 jours et son auteur est en vie depuis 18839 jours (18839 = nombre premier)
2012

ce qui représente 23,2815% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Ce voyage est plus difficile que je ne le pensais. Je n'y trouve pas mon écriture et je me souviens de Péguy revendiquant l'écriture d'un texte long pour son article sur un défilé au prétexte que ce défilé était long. Ce voyage sera long pourtant je n'écrirai que des formes brèves car je peux seulement avoir l'idée d'une forme brève qui durerait longtemps.

Marseille autour de moi s'énerve mais il est vrai que la ville semble énervée en permanence.

J'ai pris le tram qui remonte la Canebière puis le boulevard Longchamp. Le palais Longchamp a surgi dans la lumière, petit Trocadero sans la Seine qui couve des boulevards haussmanniens. L'ensemble est irréel et pourtant tout cela, exactement comme maintenant, me semble exister.

Au delà, commence Marseille.

Je parcours rapidement la Provence. Le journal évoque le "caucus" de l'Iowa. Cela résonne comme le titre d'une nouvelle. N'appelle-t-on pas "caucus" au Canada les quelques secondes de concertation des équipes des ligues d'improvisation pendant lesquelles elles décident de l'histoire qu'elles vont jouer sur scène ?

Mais je n'ai personne avec qui me concerter et je ne veux pas raconter d'histoire. Il n'y aura donc pas de "caucus" à Marseille.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est ce qui donne parfois à mon expression une tournure un peu désuète et un peu maniérée. C'est une ville énervée en permanence,


Or d'où sais-je qu'il n'a pas fait qu'il n'y ait absolument aucune terre, aucun ciel, aucune chose étendue, aucune figure, aucune grandeur, aucun lieu, et que pourtant tout cela, exactement comme maintenant, me semble exister ? Descartes Le réveil avec le premier tram... Ce voyage est plus difficile que je ne le pensais.









2011 2010








Je peux seulement avoir l'idée d'une forme brève qui durerait longtemps.